Mise sur pied d’une formation pré-départ sur la sécurité et création d’un registre des déplacements à l’étranger

Notre projet vise deux objectifs : 1) mettre sur pied une formation pré-départ sur la sécurité et l’adaptation culturelle pour les personnes étudiantes de l’UQAM qui souhaitent réaliser un séjour d’études à l’étranger ; et 2) créer un registre des déplacements à l’étranger qui permettra à l’Université d’aviser les personnes étudiantes concernées en cas d’urgence.

Ce projet correspond en tout point à l’un des exemples d’activités qui peuvent être menées dans le cadre des projets d’innovation, à savoir : « Services et soutien intégrés enrichis visant à prioriser la sécurité des étudiants, avant, pendant et après leur expérience d’études ou de travail à l’étranger (p. ex. mettre de nouveaux services à l’essai pour mieux appuyer les étudiants) »

En ce qui concerne la mise sur pied de la formation pré-départ sur la sécurité, nous ferons appel à des experts-conseils de l’Observatoire canadien sur les crises et l’action humanitaire (OCCAH) afin de sensibiliser les personnes étudiantes sur les risques et les enjeux de sécurité à l’international. Il convient de signaler que le programme de formation « gestion intégrée des risques et de la sécurité » développé par l’OCCAH est issu de l’expérience pratique acquise par les travailleurs humanitaires œuvrant dans des contextes sécuritaires précaires et enrichi par la recherche sur les meilleures pratiques et les standards internationalement reconnus dans le domaine de la gestion des risques et de la sécurité. Le fondement de ce programme est basé sur l’obligation de diligence qui détermine les responsabilités des organisations envers tous les individus qu’elles mandatent pour les représenter à l’international (voir ce lien pour plus de détails : https://occah.uqam.ca/programme-de-formation/). Nous ferons également appel à un.e conseiller.ère (un.e psychologue) des Services-conseils pour ajouter un volet « adaptation culturelle » à cette formation.

En ce qui a trait à la création du registre des déplacements à l’étranger, nous comptons élaborer son contenu avec l’aide de l’OCCAH et faire aussi appel à l’expertise des unités suivantes de l’Université : le Service de la prévention et de la sécurité, les Services à la vie étudiante ainsi que les Services informatiques pour nous aider à créer ce registre et rendre son utilisation simple pour les personnes étudiantes.

Latest Publications

Newsletter

Global Horizons 9 – The future of GSO

Post

Major milestone!!!! 10,000 students

Opinion

A trading nation needs a globally engaged workforce

Canadian businesses need to work harder to remain competitive, globally relevant, and accessible. A large part of that is having access to the right talent.